Le cinquantième anniversaire de la création d’Auroville approche à grand pas. Cette ville expérimentale soutenue par le gouvernement indien et l’UNESCO, déclarée comme « projet d’importance pour le futur de l’humanité » fut fondée le 28 février 1968. Elle est une sorte de « laboratoire humain évolutif » dédiée à la croissance de la conscience, et à son expression extérieure sous toutes ses formes : pratiques environnementales, éducation, urbanisme, économie, relation aux villages….

 

En cette occasion, et pendant toute l’année 2018 l’association Auroville Internationale France se joint à cet événement et propose un certain nombre de rendez-vous que nous mettrons à jour régulièrement.

 

Découvrez le dossier de presse en FRANCAIS accessible en cliquant ici.

Découvrez le dossier de presse en ANGLAIS accessible en cliquant ici.

 

Visite du Premier ministre de l’Inde, Narendra Modi au Matrimandir : https://www.auroville.org/contents/4419

 

Discours du Premier ministre de l'Inde, Narendra Modi, donné à Auroville le 25 février 2018 au Bharat Nivas.

 

"Je suis heureux d'être ici aujourd'hui à l'occasion de la semaine du Jubilé d'or d'Auroville. La vision qu'a eue Sri Aurobindo du leadership spirituel de l'Inde est, pour nous, toujours d'actualité et source d'inspiration.

Auroville est sans aucun doute une manifestation de cette vision. Au cours des cinq dernières décennies, la cité de l'Aurore est devenue un pôle d'innovation dans de multiples domaines : social, culturel, éducatif, économique et spirituel.

 

Chers amis,
Nous nous devons de souligner aujourd'hui la portée de l'action et de la pensée de Sri Aurobindo. 
Homme d'action, philosophe, poète, chacune des multiples facettes de sa personnalité était véritablement consacrée au bien de la nation et de l'humanité. 
Voici les mots par lesquels Rabindranath Tagore s'adresse à lui:

« Rabindranath, Ô Aurobindo, s'incline devant toi!
Ô ami, ami de mon pays, Ô voix incarnée, libre, De l'âme de l'Inde! »

Chers amis,
Selon la volonté exprimée par La Mère, Auroville est destinée à être une cité universelle. La raison d'être d'Auroville est de réaliser l'unité humaine.
Le grand rassemblement que nous avons aujourd'hui illustre cette idée. Depuis toujours, l'Inde a été une destination spirituelle pour le monde. Les anciennes universités de Nalanda et de Taxila accueillaient des étudiants du monde entier. Plusieurs grandes religions du monde sont nées ici – contribuant à motiver les gens de tous les horizons à suivre un chemin spirituel dans leurs interactions quotidiennes.
Récemment, les Nations Unies ont décrété le 21 juin Journée internationale du yoga, rendant là hommage à une grande tradition indienne. Auroville a réussi à réunir hommes et femmes, jeunes et aînés, et à transcender les frontières et les identités.
J'ai constaté que la Charte d'Auroville avait été écrite à la main en français par La Mère divine elle-même. Selon la Charte, La Mère a établi cinq grands principes pour Auroville.
Le premier grand principe stipule qu'Auroville appartient à toute l'humanité dans son ensemble. Ceci est un rappel de notre ancien credo de Vasudhaiva Kutumbakam : le monde est une seule famille.

On m'a rapporté que la cérémonie d'inauguration d'Auroville a réuni en 1968 des délégués de 124 nations. J'apprends qu'aujourd'hui on compte plus de 2400 résidants provenant de 49 pays.
Ceci nous conduit au second grand principe d'Auroville. Quiconque est le serviteur volontaire de la Conscience Divine est en droit de séjourner à Auroville.


La philosophie de la Conscience du Maharishi Aurobindo n'intègre pas seulement les humains, mais l'univers entier. Cela fait écho à l'ancien précepte de l'Ishavasya Upanishad, traduit ainsi par le Mahatma Gandhi : «Tout est divin, jusqu'au plus minuscule atome.»

Le troisième principe fondateur énonce qu'Auroville veut être le pont entre le passé et l'avenir. Si l'on considère l'état du monde et de l'Inde en 1968, au moment de la fondation d'Auroville, le monde était compartimenté et vivait dans une situation de guerre froide. L'idée d'Auroville s'est ensuite  partiellement réalisée au niveau mondial par une intégration au niveau du commerce, des  voyages et de la communication.

Le projet d'Auroville a été conçu avec la vision d'englober l'ensemble de l'humanité dans un petit espace – afin de démontrer que l'avenir connaîtra un monde intégré. Le quatrième principe fondateur stipule qu'Auroville reliera les approches spirituelles et matérielles de l'humanité. À mesure que le monde progresse matériellement grâce à la science et la technologie, le besoin se fera de plus en plus sentir pour une orientation spirituelle, seule capable d'assurer l'ordre et la stabilité sociale.

À Auroville, le matériel et le spirituel coexistent en harmonie.
Le cinquième principe fondamental affirme qu'Auroville sera un lieu d'apprentissage sans fin et de progrès constant, ne connaissant jamais de stagnation.
Le progrès de l'humanité exige une réflexion et une reformulation continuelles, afin que l'esprit humain ne se trouve jamais figé en une seule idée.
Le fait même qu'Auroville ait réuni une telle diversité de personnes et d'idées rend le dialogue et le débat naturels.
La société indienne est fondamentalement diverse, et a toujours préconisé le dialogue et une tradition philosophique. Auroville illustre cette ancienne tradition indienne en rassemblant la diversité mondiale.

L'Inde a toujours permis le respect mutuel et la coexistence de différentes religions et cultures. L'Inde abrite la tradition séculaire des Gurukul, ces écoles développées autour d'un maître, où l'apprentissage ne se limite pas aux salles de classe – où la vie est un laboratoire vivant. Auroville s'est aussi développée comme un lieu d'éducation permanente, recouvrant tous les âges de la vie.

Dans les temps anciens, nos sages et nos rishis effectuaient certains rituels, ou yagya, pour amorcer de grandes entreprises. Parfois, ces yagya ont façonné le cours de l'histoire.
Un tel yagya pour l'unité a été réalisé ici il y a exactement 50 ans. Des hommes et des femmes ont apporté des échantillons de terre de toutes les parties du monde. C'est dans le mélange de ces sols qu'a débuté le périple de l'Unité.

Le monde a reçu des vibrations positives d'Auroville, sous de nombreuses formes, au cours des années.
Qu'il s'agisse d'éducation permanente, de régénération de l'environnement, d'énergies renouvelables, d'agriculture biologique, de technologies de construction appropriées, de gestion de l'eau ou de recyclage des déchets, Auroville a fait œuvre de pionnier.
Vous avez beaucoup fait pour promouvoir une éducation de qualité dans le pays. À l'occasion des 50 ans d'Auroville, j'espère que vous pourrez accroître vos efforts dans cette direction. Servir les jeunes esprits à travers l'éducation constituera un grand hommage rendu à Sri Aurobindo et à La Mère.

Plusieurs d'entre vous ne le savent peut-être pas, mais moi aussi, je suis un adepte de vos efforts en matière d'éducation. Shri Kireet Bhai Joshi, un ardent disciple de Sri Aurobindo et de La Mère, était un éducateur émérite. Il était également mon conseiller en éducation, lorsque j'étais ministre en chef du Gujarat. Il n'est pas parmi nous aujourd'hui, mais sa contribution au domaine de l'éducation en Inde est digne de mémoire.

Chers amis,
Il y a cette injonction dans le Rig Veda, आनो भद्रा: क्रतवो यन्तु विश्वत: (aano bhadraah kratavo yantu visvata :) :

Puissent de nobles pensées venir à nous de tous côtés.
Puisse Auroville continuer à proposer des idées pour rendre plus responsables et autonomes les citoyens de ce pays.
Puissent les gens de partout dans le monde apporter de nouvelles idées. Puisse Auroville devenir le centre de synthèse de toutes ces idées.
Puisse Auroville servir de phare pour le monde.
Puisse Auroville être le gardien qui appelle à briser les murs étroits de l'esprit, et continuer à inviter tous les êtres humains à célébrer les potentialités de l'Unité humaine.
Puisse l'esprit de Maharishi Aurobindo et de La Mère divine continuer à guider Auroville vers l'accomplissement prévu de sa haute vision fondatrice.

Je vous remercie. " 

 

Live stream de la cérémonie du bonfire et de l’eau, le 28 février 2018, dans l’amphithéatre du Matrimandir »

Cliquez sur le lien suivant https://live.auroville.org situé sur le site d’ Auroville.org

 

 


Un film de 52 mn, a été réalisé, par Fred Cebron « Auroville , la cité utopique ». il est passé sur la chaine Voyage le 4 février dernier, on peut l’obtenir sur demande à l’association AVIF.

Voir les autres films de Fred Cebron : https://vimeo.com/209687857