Notre Assemblée Générale se tiendra le 20 mai prochain à 16h

à l'Atelier Fil Rouge, 4 rue saint Nicolas 75012 Paris, métro Ledru Rollin

 

 

C’est toujours une belle occasion de se retrouver de manière conviviale !

 

Cette année, nous avons le plaisir d’accueillir plusieurs auroviliens de passage à Paris dont Loretta et Chloé.

Loretta, aurovilienne écrivaine et artiste, interviendra à 17h. Elle racontera ses 22 ans à Auroville, comment elle est arrivée, son travail sur l’Agenda et sur Savitri, le poème écrit par Sri Aurobindo. 

Nous poursuivrons avec une séance de Yoga Nidra guidée par Dominique Menanteau.

Puis Chloé nous parlera de son projet avec Marie autour d’un livre sonore d’Auroville « Sita et la forêt chantée »

Des documentaires inédits animeront la soirée.

 

Vers 19h, nous clôturerons la soirée autour d’un repas indien.

Les fonds récoltés participeront  à l’achat de terrains à Auroville, pour sécuriser et unifier le centre de la ville et la ceinture verte (projet A4A).

Les frais de participation au repas sont de 20 € par personne : inscriptions payantes indispensables sur weezevent :

 

https://www.weezevent.com/repas-indien

 

Nous vous attendons nombreux, mais attention, ne pouvant repousser les murs nous ne pourrons pas vous inscrire au delà de 40 personnes !!

 

 

 

 

Veuillez noter que, pour assister à l’Assemblée Générale entre 16h et 17h, vous devez être à jour de vos cotisations et que la suite du programme est ouverte à tous

 


 

Samedi 22 avril  « Café‐Auroville »
18h15 - Atelier Fil Rouge - 4 rue Saint Nicolas 75012  Paris métro Ledru-Rollin

 

Rencontre avec Christian Holl, musicien bio-acousticien et chasseur de sons qui évoquera" L'âme sonore du monde".
Il a sillonné le monde depuis 25 ans, capté et enregistré les moindres sons de tous les lieux de nature dans ses vibrations les plus fines. Il souhaite, pour le 50ème anniversaire d'Auroville, réaliser un travail acoustique à Auroville.

 

 

La participation aux frais de 10€ (ou 5€ selon votre budget) sert à couvrir les frais de la location  de la salle et le transport.
Pour faciliter l’organisation, merci  de nous confirmer votre présence en vous inscrivant sur: https://www.weezevent.com/l-ame-sonore-du-monde

 

Samedi 28 mars, à l’Atelier Fil Rouge, nous avons accueilli Pierre Etevenon, Directeur de Recherche honoraire INSERM, pour nous parler de son dernier livre publié en 2013 : "Des rêves pour changer notre vie"., Depuis 1965 Pierre Etevenon a étudié en tant que chercheur électro-physiologiste, les états d'éveil, de sommeil et de rêves, les états pathologiques et les états modifiés de conscience. Passionné par l'Inde et disciple de Sri Aurobindo depuis 1963, il a résidé chaque été avec sa femme Micheline, à l’ashram de Sri Aurobindo et à Auroville, de 1970 à 1973, où Mère leur a donné la responsabilité d’Auroville France puis d’Auroville International France à Paris.

Nous étions envirodes reves pour changer votre vien une cinquantaine de personnes venues en cette occasion pour rêver ensemble….

Interviewé par Nadia Loury, Présidente d’AVIF, Pierre a longuement évoqué le travail de Michel Jouvet sur la fonction du sommeil paradoxal. Les rêves au cours de notre vie, c’est 90 minutes chaque nuit qu’on s’en souvienne ou pas. C’est plus de 3 semaines de vacances de rêves par an soit 4 ans de rêves à 60 ans et plus de 5 années à 80 ans ! C’est dire le temps passé pour chacun de nous à rêver…

Les récits de rêves peuvent être considérés selon trois catégories de type de « conscience » et selon des plans de conscience étagés. « L’ascenseur des rêves », comme Pierre appelé ces niveaux, traduisent les plans, strates et niveaux de conscience et d’existence selon la tradition indienne de Sri Aurobindo (inconscient, physique, vital, psychique, mental, spirituel, supra-conscient). Pourquoi prendre l’ascenseur des rêves et noter ses rêves, sans les analyser ? « pour découvrir notre être intérieur, notre psychique » précise Pierre. Ce dernier a ensuite commenté trois exemples de rêves parmi les 3263 récits de rêves qu’il note dans un journal quotidien à multiples entrées depuis 1970 ! En réponse à une question du public qui s’interrogeait sur sa méthode et sa finalité, il répond « nous pourrons devenir plus conscients de nos journées, et découvrir notre être intérieur…et cela peut conduire à un changement de conscience et de notre vision du monde »

 

 


 

Samedi 17 décembre « Café‐Auroville »
18h15 - Atelier Fil Rouge - 4 rue Saint Nicolas 75012  Paris métro Ledru-Rollin

 

Nous sommes heureux d'accueillir Marie Demont, aurovilienne depuis huit ans.
Paysagiste et dessinatrice, par son carnet de voyage "A travers terre"
de l'Europe à l'Asie centrale, elle nous contera le parcours qui l'a mené jusqu'à
Auroville.

 

 

La participation aux frais de 10€ (ou 5€ selon votre budget) sert à couvrir les frais de la location  de la salle et le transport.
Pour faciliter l’organisation, merci  de nous confirmer votre présence en vous inscrivant sur: https://www.weezevent.com/a-travers-terre

  

Copyright © 2015 Auroville International France, Tous droits réservés.
Pour nous contacter:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Mettre à jour vos préférences d'inscription ou Se désabonner
 

Auroville International France · France · 37 rue Beauregard · Paris 75002 · France

Perpignan, 17 septembre 2016

 

Projection du film d'Hélène Risser (2008) : Auroville, histoire d'une utopie

Satprem jpg

Paris, 17 septembre 2016 à 17 heures,

Café Auroville autour de Satprem

Projection du film "L’homme après l’homme" de David Montemurri & rencontre avec David Aimé des Editions Banyan

http://editions-banyan.com/index.html#      https://blogeditionsbanyan.wordpress.com/

«On n’est pas dans une crise morale, on n’est pas dans une crise politique, financière, religieuse, on est dans une crise évolutive. On est en train de mourir à l’humanité pour naître à autre chose…»
Bien que marin et breton, Satprem est né à Paris en 1923. Résistant, il est arrêté par la Gestapo à l'âge de vingt ans et passe un an et demi en camp de concentration.
Dévasté, il se retrouve en Haute-Égypte, puis en Inde au gouvernement de Pondichéry.
Il rencontre Sri Aurobindo et Mère. Bouleversé par leur Message, "L'homme est un être de transition", il démissionne des Colonies et part à l'aventure en Guyane où il passe une année en pleine forêt vierge, puis au Brésil, en Afrique…
A l'âge de trente ans, il revient définitivement en Inde auprès de Mère, qui cherchait le secret du passage à la "prochaine espèce" et dont il deviendra le confident et le témoin pendant près de vingt ans. Il consacre un premier essai à Sri Aurobindo et l'Aventure de la Conscience.
Il rassemble et publie le fabuleux document de Mère, l'Agenda en 13 volumes et note les étapes de son cheminement dans ses "Carnets d'une apocalypse".